La symbolique du store japonais.

| Category : Décoration, Sudare


3 photos avec l'utilisation de stores : pièce avec baie vitrée et pièce avec un éclairage intimmiste

Sudaré est un mot japonais qui signifie :

 « store pour l’intérieur et l’extérieur ».

 

Il fait coexister les notions équivoques de délimitation et d’unité spatiale que l’on retrouve quand on évoque le « kekkai », cette limite floue et mentale entre le sacré et le profane. L’ici et l’ailleurs.

Dans la vie ordinaire des japonais, la notion de kekkai s’exprime par une forme de frontière de politesse observée avec finesse et attention à l’autre. 

On retrouve l’expression concrète de cette notion d’espaces noués dans des éléments architecturaux tels que le « shöji » (paroi translucide), les vérandas, la suspension de rideaux ou de stores « sudare ». 

Ces stores sont confectionnés à partir de tiges de bambous finement découpées en baguettes et reliées à la main sur un métier à tisser. 

Les bambous poussent dans la région de Yame (île de Kyûshû au sud du Japon) et sont régulièrement replantés dans un souci de préservation de l’environnement.

Un cycle vertueux permettant de perpétuer l’art traditionnel du sudare de Yame, devenu aujourd’hui une appellation d’origine.

KITOKI travaille avec un atelier spécialisé dans cette technique depuis plus de 100 ans !


 

Découvrez ci-dessous les grandes étapes de confection manuelle d’un sudaré par nos artisans :