DU COTON AU FUTON

Les 6 avantages du futon

1. Manufacturé dans nos ateliers, avec 100% de coton japonais, le futon Kitoki offre une qualité de fabrication inégalée, assurant une longévité du produit après des années de couchage.

2. Il se plie et se déplie à volonté, s’adaptant ainsi aux petits espaces.
Le futon se roule et vous pouvez le ranger dans un placard… ou juste le plier et l’utiliser comme assise d’appoint.

3. Grâce à sa fermeté, le lit futon permet de soulager les douleurs dorsales.
En adoptant une posture parfaitement horizontale, le futon évite à la colonne vertébrale de se cambrer durant le sommeil.

4. Imaginez que vous recevez des invités dans un petit appartement.
Pas trop de place ? Facile, le futon peut être utilisé comme une assise ou un lit d’appoint.

5. Le lit futon est aussi reconnu pour être un excellent régulateur de température.
Que ce soit en hiver comme en été, la respirabilité des fibres de coton lui permet de s’adapter aux saisons.

6. Pas besoin d’avoir un lit, ni de support de lit avec un futon, ce dernier se dépose à même le sol ou sur un simple tatami (voir nos tatamis)

Que veut dire futon ? 

« Futon » est une literie japonaise traditionnelle

Lorsque vous entendez le mot « futon », quel genre d’image apparaît dans votre esprit ?
Vous pensez peut-être à un matelas avec un extérieur en tissu ou à un canapé-lit ?
Mais au Japon, le mot « futon » est simplement utilisé pour parler de la literie traditionnelle.

Certains d’entre vous ont sûrement déjà eu le plaisir d’utiliser un lit futon dans une auberge japonaise lors d’un voyage au Japon. Ce souvenir reste généralement une expérience inoubliable. Au Japon, la nuit, les futons sont habituellement disposés sur des tatamis et rangés le matin dans un placard appelé « oshiire ». En effet, les appartements et les maisons au Japon ont tendance à être très compacts et l’espace de vie est limité. Pour utiliser une pièce à des fins autres qu’une chambre à coucher, au Japon, lorsqu’ils ne sont pas utilisés, nos gardons les futons soigneusement pliés et empilés dans l’oshiire. La souplesse des fibres de coton des futons Kitoki leur donne cette malléabilité.

De quoi se compose un couchage japonais ?

Un futon japonais traditionnel comprend un « kakebuton » (édredon) et un « shikibuton » (matelas inférieur). Vous pouvez donc poser le shikibuton directement sur les tatamis à la façon d’un sur-matelas ou en dessous sans devoir investir dans un grand matelas. Bien que le shikibuton utilisé en sous-couche soit moins robuste qu’un épais matelas de lit occidental, on obtient néanmoins la résistance naturelle intéressante lorsqu’il est utilisé avec des tatamis qui participent à soutenir doucement le poids corps. Placé au-dessus, le shikibuton peut-être utilisé avec des draps en coton ou des couvertures. Comme pour le kakebuton, l’utilisation d’une housse de kakebuton peut être souhaitable afin de ne pas permettre à votre peau de toucher directement le kakebuton.


Bol de céréales, petit déjeuner.

L’oreiller ergonomique en sarrasin.

Les graines, c’est bon pour la santé… et pas seulement au petit déjeuner.
Au Japon, on utilise la graine de soba comme matériau dédié
à la confection d’oreillers ergonomiques.
Mais le « soba »… qu’est-ce que c’est ?  Il s’agit d’une plante à fleurs de la famille du sarrasin dont les graines sont rangées dans de petites cosses.

Utilisée dans l’alimentation, la graine de soba, une fois débarrassée de son enveloppe (« écale »), sert à faire de la farine (notamment pour des pâtes de sarrasin, les plus consommées au Japon). L’écale de la graine récupérée est alors employée comme rembourrage et nos oreillers au sarrasin.

planche botanique : fleur de sarrasin (source Wikipedia)
Ecales de sarrasin.

Au Japon les oreillers en soba s’utilisent en complément du combo : futon + tatami. Mais vous pouvez l’utiliser seul. Si vous souffrez de maux de dos ou que vous êtes simplement à la recherche d’un oreiller naturel et confortable, pensez au coussin Soba. Le rembourrage à partir de ces graines, confère confort et fermeté à vos vertèbres cervicales.

La nuit, votre posture est essentielle.

Tel un coussin à mémoire de forme, l’oreiller Soba empêche la création d’espaces vides sous votre nuque. Cet espace génère un inconfort de posture et provoque des douleurs liées à des torsions du cou. L’oreiller Soba évite ces désagréments. Il s’ajuste à la forme de votre nuque dans le prolongement naturel de vos vertèbres et repose ainsi votre colonne. Bien positionnée durant votre sommeil, votre tête est maintenue dans un angle naturel, plus sécure et reposant.

Bien positionner sa nuque pour dormir. Bonne et mauvaise postures de la nuque la nuit. Oreiller ergonomique.

Pratique et hypoallergénique

Le petit plus : Le Soba n’a pas du tout la côte auprès les acariens. En plus d’être l’ami de vos nuits, c’est l’idéal pour éviter les risques d’allergies. Facile à vivre, durable et pratique, il suffit de l’aérer de temps en temps, pour en profiter loooongtemps. 🙂

Homme brun serrant un oreiller.
Oreiller en sarrasin « soba » japonais

L’oreiller Soba est en vente chez KITOKI. N’hésitez pas à nous contacter pour commander le vôtre.

Label produit japonais 100% authentique
  • Dimensions de l’oreiller : 63 x 43 cm
  • Housse : 100% coton.
  • Rembourrage : écales (cosses) de graines de soba (sarrasin du Japon).
  • Ergonomie : excellente pour les cervicales, toucher souple, parfum doux naturel.
  • Respirant : n’absorbe ni la chaleur ni la sueur (très agréable en été).

oreiller en sarrasin japonais Soba
Oeiller en sarrasin japonais
oreiller - sarrasin